« Quand nous dépasserons l’humanité, alors nous serons l’Homme »                                                

Sri Aurobindo

2

En 1981, une équipe dirigée par David Montemurri, réalisateur de la télévision italienne, se rend dans les Nilgiris, les Montagnes Bleues du Sud de l’Inde, pour  interviewer
Satprem qui fut pendant près de 20 ans le confident de Mère, la compagne de Sri Aurobindo, et recueillit sur bandes magnétiques le témoignage de son exploration dans les profondeurs de la conscience corporelle et sa découverte d’un mental cellulaire.
Ces enregistrements, retranscrits par Satprem, forment aujourd’hui « L’Agenda de Mère », un extraordinaire document de 13 volumes (plus de 6000 pages) sur le prochain stade évolutif et le passage à un Nouvel Être.

« On n’est pas dans une crise morale, on n’est pas dans une crise politique, financière, religieuse, on n’est dans rien de tout ça.
On est dans une crise évolutive.
On est en train de mourir à l’humanité pour naître à autre chose… »
  

    Ainsi  répond Satprem  à David Montemurri qui lui pose plusieurs questions concernant le chaos actuel et l’avenir de l’humanité. Ce film, tourné en 1981, se situe donc dans un contexte politique et social  soi-disant « dépassé », mais les réponses d’une rare lucidité et si pleines d’empathie de Satprem demeurent, quant à elles, tout à fait actuelles, puissantes et pertinentes et parfois même involontairement prophétiques.

« Après cet homme douloureux et insensé que nous sommes, y aura-t-il autre chose, ou bien faut-il nous résigner à la catastrophe et à la disparition de l’espèce humaine ?

    C’est la Question que pose et à laquelle tente de répondre ce film accessible à tous les publics : que sera l’Homme après l’homme ?

Publicités